Accueil arrow La liturgie des heures
La liturgie des heures Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Index de l'article
La liturgie des heures
Page 2

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA LITURGIE DES HEURES :
LA SANCTIFICATION DU TEMPS


« Puisque le Christ nous a ordonné : " Il faut toujours prier, sans se lasser " (Lc 18, 1), l'Église, obéissant fidèlement à cette recommandation, ne cesse jamais de prier et nous y invite par ces paroles : " Par lui (Jésus) offrons toujours à Dieu le sacrifice de louange " (He 13, 15). Ce précepte est accompli non seulement par la célébration de l'eucharistie, mais également d'autres façons, et surtout par la Liturgie des Heures, qui a en propre, par rapport aux autres actes liturgiques, suivant l'ancienne tradition chrétienne, de consacrer tout le cycle du jour et de la nuit.
Sanctifier la journée et toute l'activité humaine est l'un des buts de la Liturgie des Heures ; aussi le déroulement de celle-ci a-t-il été restauré de façon à rendre aux Heures, autant que possible, la vérité du temps et à tenir compte également des conditions actuelles de la vie (10-11). »

Ces lignes sont extraites de la Présentation générale de la Liturgie des Heures (PGLH - cf. liens), texte très riche, comportant une partie théologique et spirituelle, ainsi que des indications pratiques. Il se trouve en tête du volume LH I, mais a été aussi édité en fascicule séparé. Son but est bien indiqué par le nom qu’il porte : présenter la liturgie des heures, aider à la vivre en esprit et en vérité.

L’expression "LITURGIE DES HEURES" est utilisée depuis le Concile Vatican II : elle exprime bien le rythme de prière au long des journées. Nous disons aussi « Office divin », ou simplement « Office », ou encore « Oeuvre de Dieu » selon l’expression de la Règle de St Benoît.

LES LIVRES DE LA LITURGIE DES HEURES

Depuis la Réforme du Concile Vatican II, le livre de toute l’Église est donc « Liturgia horarum » - en français liturgie des heures (lh) publié en quatre volumes. » (LH, 4 volumes). Le « Livre des jours (LJ) » concerne seulement l’office des Lectures., tandis que « Prière du temps présente (PTP) » réunit l’ensemble de ces heures en un seul volume mais il n’inclut pas l’office des lectures1.
Dans les monastères bénédictins et cisterciens, les livres pour célébrer la liturgie des Heures sont présentés différemment selon les choix et les mises en œuvre des communautés, concernant en particulier la répartition des psaumes. Les psaumes sont en effet répartis sur 4 semaines dans la Liturgie des heures. La plupart des monastères dont nous parlons les répartissent sur 2 semaines. Le livre « Liturgie monastique des heures2 » est utilisé par certains monastères, mais beaucoup ont leur répartition propre. Ils utilisent des feuilles mobiles ou des cahiers et le psautier. Les fidèles ont ainsi l’occasion de tenir en main le psautier tel qu’il est, et de réaliser qu’il constitue à lui seul un livre, le « Livre de prière » par excellence.

LES DIFFÉRENTES HEURES LITURGIQUES

La liturgie des heures et la lumière, symbole du Christ
Chaque “Heure” liturgique est en lien avec la lumière du jour et l’obscurité de la nuit, et ceci en relation avec les aspects fondamentaux du mystère du Christ.

La Liturgie des heures, le temps et les activités humaines
Cet aspect est lié au précédent, car les activités humaines sont en lien avec le déroulement de la journée dans laquelle l’apparition de la lumière, le matin, sa disparition, le soir, le milieu de la journée sont des moments importants. Cela reste vrai même si aujourd’hui – surtout en milieu urbain, ces différents pôles de la journée sont beaucoup moins différenciés.

Le rythme du jour et de la nuit
Les deux heures principales du jour sont : les Laudes, louange du matin et les Vêpres, louange du soir. Entre ces deux heures s’organisent les Petites heures, plus brèves ; ce sont : Tierce (ou 3e heure selon la manière ancienne de compter les heures, la journée commençant alors à 6 heures), Sexte (ou 6e heure), None (ou 9e heure). Ces Petites heures, dans le rite romain, peuvent être groupées en une seule au milieu du jour. Les Complies terminent la journée avant le sommeil.
Durant la nuit se place l’office des Vigiles. Les Vigiles se célèbrent, selon les différentes traditions monastiques, au début ou au milieu ou à la fin de la nuit. Leur équivalent dans les livres officiels de la Liturgie des heures est l’Office des Lectures qui n’est pas lié à un moment particulier de la journée. Il est ainsi appelé car il propose, comme les Vigiles monastiques, une longue lecture scripturaire et une lecture non scripturaire, le plus souvent patristique. (cf. Schémas 3 et 4)



Dernière mise à jour : ( 18-12-2014 )
 
ICI - Images Communication Impressions © 2007